Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Laurent Barcelo

Laurent Barcelo

Voyages Pacifique Tahiti Polynésie Australie Etats-Unis Nouvelle-Zélande Guadeloupe Antilles Caraïbes


Le mystère des Moaï de l'île de Pâques (Rapa Nui - Easter island)

 

 

Les Moaï et le clair de lune

 

Le soir,

Une fois les hommes partis,

Avec leurs bavardages et leurs appareils photos,

A peine ont-ils tourné le dos et les talons,

Que les moai se lèvent.

 

Ils ont des fourmis dans les pieds,

A être agenouillés toute la journée.

Alors ils prennent leurs jambes à leur cou,

S’amusent à se voler leurs chapeaux,

Font tremper leurs pieds dans l’eau.

 

Les plus jeunes gravissent les flancs du volcan,

Et roulent comme des pierres jusqu’en bas,

Sous les yeux bienveillants de leurs parents,

qui se visitent les uns les autres.

 

Ils parlent du bon vieux temps,

Lorsque la pluie et le vent ne les avaient pas encore émoussés.

Ils parlent de leurs cousins,

les tikis des Marquises,

Et de leurs frères embarqués sur des bateaux,

Il y a des lustres,

Et partis vivre dans les musées des pays lointains.

Ceux-là, sans doute, se sont mariés avec des obélisques,

Des menhirs ou des statues grecques.

 

Les moaï vivent la nuit.

Quand le soleil se lève, chacun est rentré chez soi.

Et la journée, ils dorment assis.

 

On se demande depuis longtemps,

Pourquoi les Moai sont là où ils sont.

C’est pourtant évident :

Ils sont venus en marchant,

 

tout simplement.

 

 

Laurent Barcelo

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents